Le Très Saint Rosaire

Voici un texte explicatif de la prière du rosaire. J’espère qu’il n’est pas trop compliqué.

Comment prier le rosaire

Voici une vidéo explicative est encore plus facile peut-être  :

Le rosaire expliqué

« Un enfant de Marie ne périt pas » disait le grand Père de l’Eglise Saint Bernard de Clairvaux.

LE 7 OCTOBRE : fête liturgique du TRÈS SAINT ROSAIRE, 2ème classe, Blanc.

IMG_3060
C’était la coutume « chez les nobles au moyen âge, comme autrefois chez les Romains, de porter des couronnes de fleurs ». On offrait ces couronnes aux personnages de distinction, à titre de redevance. Souveraine du ciel et des âmes, la Vierge a droit aux mêmes hommages, aussi l’Église nous exhorte t’elle à lui offrir un triple chapelet, ou trois couronnes de roses, auquel elle donne le nom de rosaire. C’est pour rappeler la victoire de Lépante sur l’Islam le 7 octobre 1571, victoire due à la récitation du chapelet, que fut instituée une fête de Notre-Dame du saint Rosaire. Cette fête, d’abord locale, fut ensuite étendue à l’Eglise universelle.
Le pape S. Marc, dont on fait mémoire, ne gouverna l’Église que pendant quelques mois (336). On fait également mémoire d’un groupe de quatre martyrs : S. Serge et S. Bacchus sont des martyrs orientaux du IIIe siècle qui eurent au forum romain un Sanctuaire qui a disparu ; Saint Marcel est un martyr de Capoue, de S. Apulée on ne connaît guère plus que le nom.

Comments are closed.