Réfutation d’erreurs et une vision sur l’avenir.

Condamnation du néo-nazisme – Ce n’est pas la fin des temps et d’autres erreurs – Tous les 2000 ans Dieu fait une grande intervention dans la religion, nous y sommes !

L’Eglise militante
(1367 Fresco Chapter House “The Spanish Chapel”
Church of Santa Maria Novella, Florence)
Le (néo-)nazisme est condamné par l’Eglise.

Il y a quelques fidèles qui ont de la sympathie pour le néo-nazisme. C’est pourtant une grave erreur.

– l’encyclique « Mit brennender Sorge » du Pape Pie XI, condamne le racisme, le naturalisme, le non-primat des principes de grâce et de dignité humaine chrétienne, la remise en question de la valeur de la vie humaine, le culte exagéré de l’État et du chef et le paganisme. Cette encyclique fait pendant à Divini Redemptoris, datée du 19 mars, condamnant le communisme comme « intrinsèquement pervers ». L’encyclique de Pie XI, Non abbiamo bisogno (1931), dénonçait déjà le fascisme.

Hitler voulait imposer une religion “pan-arienne”, il détestait « la religion de ce juif (Jésus)”… Il voulait exterminer des peuples comme les juifs et le bohémiens, sans avoir la preuve que tous les membres de ces peuples sont des criminels qui méritent la mort. Il était en train de monter une persécution de l’Eglise catholique.

Hitler à fait carrière grâce à l’aide des loges fr*-m*, sauf la f*m* juive et bolchevique.

Le nazisme, le communisme, le socialisme, sont tous des enfants de la cabale, qui récupère les populations à la gauche et… à la droite. Ils sont frères et soeurs comme les démons le sont en enfer. La cabale monte les gens les uns contre les autres, évitant que les peuples se dressent contre eux, qui sont les véritables tyrans. Les communistes en Russie ont également été financés par … la f*m* (le banquier Schiff e.c.).

Il faut suivre la doctrine sociale de l’Eglise, la chrétienté ! Elle va revenir, encore plus splendide que pendant le moyen-âge. Cela se fera par la venue et le règne du “grand monarque” et du “grand pape”, annoncés par tant de prophéties de plusieurs saints avant le conciliabule Vatican II.

Attendez 2033, à mon humble avis.

Bartholomeus Holzhauzer s’est trompé. Il a écrit des choses merveilleuses, vraies et profondes, mais il prévoyait la fin du monde en 1911, ce n’était qu’ une opinion bien sûr. Je pense que le moment charnière va être 2033 : le bimillénaire de la Pentecôte. Dieu a la dernière parole et Il fait ce qu’Il veut, et c’est toujours le meilleur.

Je pense cela car tous les 2000 ans il y a un avancement considérable de la vraie religion :

– D’Adam a Noé : 2000 ans,

– de Noé à Abraham : 2000 ans

– d’Abraham à Notre Seigneur Jésus Christ 2000 ans

– De Jésus à notre temps : 2000 ans !

Avec Noé commença, avec 8 personnes seulement, un nouveau monde purifié des péchés qui criaient vengeance, et punis par le déluge mondial.

Avec Abraham : Dieu organise concrètement la rédemption par la venue du tout premier père et patriarche du peuple élu, qui va préparer et engendrer le Messie!

Avec Notre Seigneur Jésus-Christ commença la rédemption ; le Nouveau Testament entra en vigueur.

Maintenant nous sommes 2000 ans après l’incarnation /rédemption/ Pentecôte. L’année 2033 sera le bimillénaire de la Pentecôte ! Tous les 2000 ans Dieu fait avancer considérablement la vraie religion! Selon le prophéties et les principes théologiques, ce sera la période la plus glorieuse de l’histoire de l’Eglise.

En effet cela est conforme à de centaines de prophéties faites par des saints et avec l’apocalypse chapitre 12, qui nous donne : l’Église toute petite comme embryonnaire – un grand combat – la victoire glorieuse de Jésus et de l’Eglise. Par exemple Ste Hildegarde écrivit dans (fin 12e siècle) « que dans 800 arrivera la période la plus belle de l’Église, elle sera très fructueuse : toute la terre sera convertie et l’Esprit Saint pénètrera toutes les couches de la société ».

Maintenant nous sommes dans la crise la plus profonde de l’Église. Le bon Dieu ne permet le mal qu’en vue d’un plus grand bien. Donc plus le mal est grand aujourd’hui, plus grand sera le bien qui suivra. Et ce mal est énorme ! Jamais un pape est tombé dans une hérésie publique et n’a perdu la papauté par cette chute comme Paul VI en 1964. Nous en voyons les conséquences.

Nous ne sommes pas à la fin DES temps.

C’est bien maintenant la fin D’UN temps, celui de l’apostasie générale, mais ce n’est pas la fin de tous les temps.

La preuve est que plusieurs prophéties de l’Ecriture Sainte ne sont pas encore réalisées et qui DOIVENT donc arriver certainement, car l’Ecriture Sainte est la Parole de Dieu qui est véridique :

– la conversion de la multitude du peuple juif :

…] l’endurcissement d’une partie d’Israël durera jusqu’à ce que soit entré l’ensemble des païens. Et ainsi tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : De Sion viendra le libérateur, il écartera de Jacob les impiétés. Et voilà quelle sera mon alliance avec eux, quand j’enlèverai leurs péchés. Par rapport à l’Évangile, les voilà ennemis, et c’est en votre faveur ; mais du point de vue de l’élection, ils sont aimés, et c’est à cause des pères. Car les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables. (Rm 11,25-29)

– Vatican II doit être détruit : c’est “la grande prostituée” (elle se “prostitue” à toutes les religions).

Dieu détruira les fausses religions, décrites sous les traits d’une prostituée appelée «Babylone la Grande » (Révélation 17:1-5 ; 18:8). Alors qu’elle prétend être fidèle à Dieu (elle prétend être l’Eglise catholique), elle entretient des relations inconvenantes avec les dirigeants politiques et religieux du monde. Toutefois, ces mêmes dirigeants se tourneront contre elle. « [Ils] haïront la prostituée et la rendront dévastée et nue, et mangeront ses chairs [ou richesses] et la brûleront complètement par le feu » (Révélation 17:16).

– Dieu s’occupera de nous débarrasser de la cabale et de leur vassaux : 

des « rois de la terre habitée tout entière », les dirigeants politiques eux- mêmes. Ils seront détruits avec les méchants au cours de « la guerre du grand jour de Dieu le Tout-Puissant», aussi appelée « Armageddon» (Révélation 16:14, 16).

– Après l’apostasie générale viendra l’antechrist :

“Ne vous affolez pas pour quelque message spirituel comme si le jour du Seigneur était imminent. Ne vous laissez pas égarer, de quelque façon que ce soit. Il faudra d’abord que se produise l’apostasie et que se manifeste celui qui refuse Dieu, l’instrument du mal, celui qui contredit et qui se met au-dessus de tout ce qu’on considère divin et sacré. Et il ira s’asseoir dans le temple de Dieu, pour montrer que Dieu, c’est lui… Il fera des miracles, des signes et des prodiges de mensonge pour égarer et pervertir ceux qui vont à leur perte…” (cf. 2Th 2, 1-12).

– la venue des Saints Hénoch et Elie, qui vont contrecarrer l’action dévastatrice de l’antechrist.

Donc le Christ doit régner sur terre :

«Notre Père…que votre règne arrive ! Que votre volonté soit faite sur la TERRE comme au ciel!» COMME au ciel, c’est magnifique ! La prière de Notre Seigneur Jésus-Christ qu’Il nous fait prier par excellence, sera réalisée au maximum. Vivement le grand monarque et le grand pape !

Maintenant nous sommes dans la situation opposée : l’apostasie générale. Mais Dieu va prendre une sainte revanche ! L’Ecriture Sainte, les prophéties des saints et les principes de la théologies le témoignent.

Prions, gardons la sainte Foi, pénitence et regret des péchés, sont les moyens d’attirer la miséricorde de Dieu selon Notre Dame à La Salette.

Deo gratias.

Comments are closed.